LE CERISIER

Le Cerisier — s’installe à Lille

De Laventie à Lille, la distance n’est pas bien grande mais les changements, eux, sont radicaux. Terminé l’historique Cerisier – ouvert en 1986, dans ce petit village du Pas-de- Calais – place au Cerisier en plein coeur du Vieux-Lille, une maison qui donne naissance à trois propositions : une table gastronomique, une brasserie contemporaine et un boutique-hôtel. Le Cerisier prend place au sein d’un bâtiment unique porté par le groupe familial GMB Invest – ICM dont l’enveloppe a été imaginée sur mesure par l’agence internationale Coldefy & Associés basée à Lille, et l’architecture intérieure conçue par Laurent Minot.

Bâtiment - le cerisier - avenue du peuple belge, lille

Deux propositions autour de l’assiette et des chambres uniques – au sein d’une même maison

Le Cerisier donne à explorer au quotidien deux propositions culinaires : Le Cerisier en Ville — restaurant gastronomique et La Griotte — brasserie contemporaine. À l’image de son chef – Éric Delerue, iconoclaste, généreux et accessible -, Le Cerisier se veut un nouvel écrin gastronomique avant tout décontracté, convivial, naturel et ouvert à tous.

Dès l’entrée, au rez-de-chaussée : La Griotte, brasserie contemporaine ouverte au fil de la journée pour des moments entre collaborateurs, amis et en famille.

À l’étage, Le Cerisier en Ville est un nouveau restaurant, avec toute l’ambition qui sied à un chef étoilé depuis 2002, articulée autour d’une cuisine fine et décomplexée : traditionnelle dans l’esprit, libre dans sa réalisation. Pas d’élitisme suranné ici, mais une ambiance où chacun pourra se sentir libre de profiter comme il l’entend de cette parenthèse singulière. Cuisine ouverte, table du chef, salons privatifs, cave à fromages, bar avec vue panoramique sur le Vieux-Lille, fumoir à cigares … l’expérience du Cerisier en Ville entre ouverture et partage.

Au-delà des deux propositions culinaires, Le Cerisier prend de la hauteur et devient – dans les étages – un boutique-hôtel de 4 chambres au style et à la personnalité uniques, autour de l’univers gastronomique d’Éric Delerue. Une parfaite façon de vivre l’expérience du Cerisier de jour comme de nuit.

De 1986 à 2019, une création d’Éric Delerue et son équipe

Du petit village de Laventie à Lille, la distance n’est pas bien grande mais les changements, pour le Cerisier, sont importants. Quelques mois seulement après la fermeture de l’historique restaurant étoilé, Éric Delerue et son équipe se relocalisent en plein coeur du Vieux-Lille, dans une nouvelle construction qui donne naissance à trois propositions : une table gastronomique au premier, une brasserie contemporaine au rez-de-chaussée et un boutique-hôtel dans les étages plus élevés.

Fruit de la rencontre de deux familles d’entrepreneurs – la famille Marquet du groupe GMB Invest – ICM et de la famille Boucheseiche -, de la collaboration des architectes de l’agence Coldefy & Associés et de l’architecte d’intérieur Laurent Minot et mené par le chef étoilé Éric Delerue, le nouveau bâtiment construit sur l’avenue du Peuple-Belge réunit des acteurs importants de l’urbanisme, de la gastronomie, et de la création de la région. Pour le chef Éric Delerue, dont l’historique restaurant gastronomique déjà nommé Le Cerisier – en hommage aux arbres qui poussaient jadis sur cette terre de Laventie, dans le Pas-de-Calais – était une des plus fines tables de la région lilloise, cette nouvelle aventure s’inscrit dans un esprit de continuité. Étoilé depuis 2002 pour sa cuisine caractérisée par une libre interprétation de la tradition, le chef s’installe en famille au coeur du Vieux-Lille pour y faire souffler un vent de nature et de nouveauté.

Le Cerisier — une signature entre gastronomie, design et création

L’agence Coldefy & Associés a conçu le bâtiment du Cerisier comme partie prenante du renouvellement du paysage urbain de l’avenue du Peuple-Belge, grâce à son écriture contemporaine résolument ouverte et offerte à la ville. Le Cerisier constitue un angle majeur entièrement vitré d’un îlot au coeur du tissu urbain historique de Lille, face à l’Hospice Comtesse, permettant des perceptions multiples de l’intérieur et de l’extérieur.

Le Cerisier s’inscrit dans une démarche éco-responsable dans son activité à l’année : récupération de l’eau de pluie, valorisation des déchets, circuits-courts – des producteurs à l’assiette.

En dialogue constant avec les acteurs de leur quartier, leur ville, leur métropole, Éric Delerue et Émilie Boucheseiche invitent artisans et artistes à imaginer et à partager à leurs côtés la vie du Cerisier : la céramique par Meryl Zecchini et son atelier CeramiZM (Wasquehal) et Fanny Bouyagui, directrice artistique d’Art Point M (Roubaix), les luminaires par Radar interior (Marcq-en-Baroeul), les plateaux de tables par Kopo Création (Roubaix), les pieds de tables par la Fabrique des pieds (Illies), les couteaux de la Coutellerie du Vieux Chêne (Erquimghem-lys) ou encore les rideaux par Sonolys à (Sailly).

Le chef Eric Delerue

Originaire de la région Hauts-de-France, Éric Delerue s’est rapidement tourné vers la cuisine par passion. À 19 ans, il est diplômé de l’école hôtelière et devient le premier employé de Marc Meurin, chef doublement étoilé à Busnes (Pas-de-Calais). Pendant près de 30 mois, le jeune Éric Delerue apprend le métier, du choix du bon produit jusqu’au travail des cuissons et des accords. Il quitte son mentor à l’âge de 21 ans pour ouvrir son propre restaurant, à Laventie. En moins d’une semaine, le rachat de la grande maison bourgeoise se fait et Le Cerisier ouvre ses portes en 1986. La première étoile, en 2002, n’a cessé de briller sans discontinuer jusqu’à la prochaine ouverture du Cerisier en avril 2019, à Lille.

Bâtiment - le cerisier - avenue du peuple belge, lille
Store

Store

Pour rendre hommage au travail de tous les artisans, Éric Delerue et Émilie Boucheseiche ont tenu à mettre en avant leurs oeuvres au sein de leur propre store. Ils ont demandé aux artisans ayant collaboré au projet (céramique, couteaux, etc.) de proposer une pièce mise en vente au sein du Cerisier. Les gourmets y trouvent aussi leur compte : le store propose une petite épicerie fine avec un choix multiple de produits locaux de qualité.